Surpris, Edmond Izuba prend acte de la plainte déposée contre lui par Godé Mpoyi et Consorts !

Par

L’élu de la commune de Lingwala et trois journalistes dont Edmond Izuba Izuba et Yves Buya, sont poursuivis pour imputations dommageables. Une plainte à leur charge a été déposée samedi 25 avril 2020, au Parquet Général près la Cour d’appel Kinshasa/Gombe.

Le journaliste Edmond Izuba se dit surpris par le fait de voir cette convocation sur les réseaux sociaux. « Je prends acte et je suis prêt à répondre devant la justice, j’attends ma convocation », lâche-t-il avec conviction. Cette plainte a été déposée par le Cabinet Singa et Associés, au nom de Mpoyi Kadima Godefroid, Tshibalabala Francis, Nembalemba Léon Junior, Kiet Mutinga et Epiana Papy, tous membres du bureau de l’APK qui seraient victimes d’imputations dommageables.

En effet, s’adressant au Procureur Général Près la Cour d’Appel Kinshasa/Gombe, le cabinet Singa et associés fait savoir que Mike Mukebayi, les journalistes Edmond Izuba, Israël Mutombo et Yves Buya, ont déclaré faussement et propagé méchamment à travers les médias que ‘’mes clients ont surfacturé à plus de 3 millions de dollars américains les devis de l’immeuble en construction derrière le bâtiment de l’Assemblée provinciale de Kinshasa’’.

D’après l’avocat des plaignants, les déclarations de M.Edmond Izuba Izuba ont été publiées sur son compte twitter en date du 18 avril courant, tandis que celle de Mukebayi Nkoso ont été faites lors de l’émission “NICE DAY” en date du 17 Avril courant et au cours de l’émission “BOSOLO NA POLITIQUE” le mardi 14 avril de l’année en cours et dans plusieurs autres émissions. « Quant à Monsieur Israël Mutombo, il a soutenu publiquement lors de son émission “BOSOLO NA POLITIQUE” du mercredi 15 Avril courant qu’il détenait des documents renseignant que le devis des travaux de construction de l’immeuble concerné est chiffré à 3 millions de dollars américains », déclare l’Avocat conseil du Bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Par contre, Yves Buya, renchérit le cabinet SINGA, a déclaré au cours de l’émission CANAL PRESSE sur CANAL KIN le vendredi 24 Avril courant que le Bureau dilapide et détourne l’argent de l’APK à l’insu des kinois et que le Vice-Président Tshibalabala a reçu des fonds pour un voyage qu’il n’a jamais effectué.

À en croire le bureau de l’APK, les propos tenus par ces quatre compatriotes émanent des laboratoires politiques occultes et sont des propos mensongers visant à détruire l’estime et la confiance que les Députés et les kinois font aux membres du bureau ‘’à cause de leur lutte menée sans merci contre le détournement des finances et des véhicules appartenant à la ville de Kinshasa”.

Don Boss

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
28 + 13 =


Ça Pourrait Vous Intéresser