Coronavirus : polémique inutile sur les cas « confirmés » et les millions de la lutte

Par

Alors que l’on attend pour ce mardi un nouveau message du président Félix Tshisekedi annonçant de nouvelles mesures pour contrer la propagation de la contamination au coronavirus en RDC, le pays est passé à 45 cas confirmés. L’INRB n’a, par contre, pas confirmé les deux cas de Lubumbashi qualifiés pourtant de « positifs » par le gouverneur du Katanga dimanche dernier.

Des analyses plus poussées et plus appropriées effectuées par l’institut que dirige Dr Jean-Jacques Muyembe, mondialement reconnu pour son sérieux, ont qualifié de « négatifs », les deux cas testés à Lubumbashi. Hier soir, le gouverneur du Katanga n’a toutefois pas attendu des analyses plus poussées pour annoncer la découverte d’un nouveau cas, pendant qu’une chasse à l’homme est engagée dans Lubumbashi pour retrouver les 77 passagers qui avaient voyagé dimanche de Kinshasa vers la capitale du cuivre par un vol de Congo Airways.

Malgré cette annonce précoce et précipitée en attendant des analyses plus appropriées de l’INRB, Jacques Kyabula a assoupli les mesures de confinement décrétées pour deux jours dans la capitale du cuivre. Si hier, le confinement était total, le gouverneur a fait savoir que ce mardi les supermarchés, les banques, les pharmacies et autres commerces pouvaient ouvrir tout en observant les mesures préconisées par les spécialistes et le gouvernement pour éviter la contamination au covid19. Cet assouplissement est une indication sérieuse sur la qualité douteuse des tests pratiqués pour le moment à Lubumbashi.

Pendant que naissait une polémique inutile entre le gouverneur du Katanga et les instances nationales dont le ministère de la santé sur les cas de contamination au coronavirus à Lubumbashi, on a appris qu’un autre gouverneur de province, celui du Lualaba, s’est distingué en annonçant un plan de lutte contre le coronavirus de 4,9 millions de dollars américains. Ces presque 5 millions USD sont de loin supérieurs au petit million mobilisé jusque-là par le gouvernement national pour la lutte contre le coronavirus.

Sur la toile congolaise, la polémique est allée crescendo sur les millions mis sur la table pour lutter contre le covid19 par le gouvernement provincial du Haut Katanga et le gouvernement Ilunga Ilunkamba. On doit néanmoins noter que le Lualaba est avec le Haut-Katanga, Kinshasa et dans une moindre mesure le Kongo central parmi les rares provinces du pays pouvant faire face à certaines urgences avec leurs moyens propres. Que Richard Muyej soit en mesure de mobiliser près de cinq millions de dollars pour son programme de lutte contre le coronavirus ne peut donc étonner. Il reste au gouvernement central à emboîter le pas et donc mobiliser plus pour la lutte contre le coronavirus, que le 1,8 million USD jusque-là mis sur la table.

Mona Kumbu

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
3 + 5 =


Ça Pourrait Vous Intéresser