Kinshasa : Fatshi auprès des malades du covid19, Thambwe Mwamba fait la paix avec Goya

Par

Deux évènements principaux ont rythmé Kinshasa aujourd’hui jeudi 07 mais. D’un côté, cette journée a permis au couple présidentiel de visiter les malades atteints du COVID-19. Après la clinique Ngaliema, le Centre médical de Kinshasa et l’institut national de recherche biomédicale, le couple Tshisekedi a effectué le déplacement de l’hôpital du cinquantenaire, dans la commune de Kasavubu, où sont internés d’autres malades de COVID19.

Et au sénat, les sénateurs ont assisté à une bien curieuse cérémonie. Des fleurs et présentation des excuses, tant réclamées et attendues de Thambwe Mwamba Alexis à la sénatrice Bijoux Goya. Cette interlude a mis fin à ce vaudeville. Thambwe Mwamba a accompagné ses excuses d’un bouquet de fleurs pour prouver à tous, explique-t-il, que la sérénité est rentrée à la Chambre haute du parlement. Pour sa part, Mme Bijou Goya a également présenté ses excuses à cette assemblée de sages mais n’a pas vu sa demande d’une mise en place d’une commission d’enquête aboutir.

  • Dans la matinée de jeudi, les kinois ont pris connaissance des 66 nouveaux cas des personnes atteintes du COVID-19, avec 11 personnes guéries et 1 décès parmi les cas confirmés, ajouter à cela 602 patients qui sont en bonne évolution.
  • Pour une durée de 15 jours, le parlement de la RDC a voté la prorogation de l’état d’urgence sanitaire proclamé par l’ordonnance n°20-014 du 24 mars 2020. Ce texte de Loi a été adopté par le parlement, ressaisi par le Président de la République, en raison de l’existence d’impérieux motifs d’intérêt général de la nation butée face à une urgence sanitaire, et ce malgré l’expiration de l’ancienne prorogation de loi qui expire dès ce vendredi 8 mai 2020. Le Chef de l’État va promulguer le texte incessamment.
  • Les conducteurs de véhicule particulièrement les chauffeurs de taxi, ont reçu favorablement la mise en application des arrêtés du ministère de l’économie nationale, revoyant à la baisse les prix des produits pétroliers. À Kinshasa, 1 Littre d’essence est passé de 2.240,00 FC à 1.995.00 FC ; celui de Gasoil de 2.30.00 FC à 1.985,00 FC
  • Pendant ce temps-là, la population kinoise s’inquiète de voir le franc congolais perdre sa valeur face au roi dollar américain. 10 dollars équivaut actuellement à 18500 FC alors que la semaine passée il s’échangeait à 17500 FC. De quoi inquiéter les bourses des Kinois.

Don Boss

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =


Ça Pourrait Vous Intéresser