Kinshasa : Kamerhe condamné, état d’urgence prorogé

Par

Comme depuis quelques semaines, ce samedi 20 juin la saga judiciaire Kamerhe et consorts a volé la vedette à tous les autres faits censé faire la une de l’actualité à Kinshasa.

Le Directeur de cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe a été condamné à 20 ans de travaux forcés pour détournement, blanchiment de capitaux et corruption, au terme d’un procès très suivi et dont les retombées étaient vivement attendues. La même peine écope également Jammal Sammih, l’homme d’affaire libanais responsable de la société SAMIBO. Le troisième prévenu, Jeannot Muhima, reconnu coupable avec Vital Kamerhe du détournement d’1,3 millions USD est condamné à deux ans de travaux forcés.

Par ailleurs, il ressort d’une séance de travail du Comité multisectoriel de riposte contre la pandémie de la COVID-19 réuni autour du Premier ministre, Sylvestre Ilunga, que le déconfinement de la commune de la Gombe se fera dans les jours prochains. Selon le porte-parole du gouvernement, l’annonce sera faite, sous peu, par le président de la République, Félix Tshisekedi.

Alors que la mesure du confinement sera bientôt levée en rapport avec la pandémie de covid-19, celle de l’état d’urgence sanitaire vient d’être prorogée pour la cinquième fois par le Parlement, sur demande du chef de l’Etat. Cela va cette fois du 21 juin au 4 avril prochain. Pour les autorités du pays et plusieurs élus, il est nécessaire de maintenir cette décision au regard de l’épidémie non encore suffisamment maîtrisée. Sans compter le risque de subir une nouvelle vague de contamination dès l’ouverture de certains lieux publics.

Côté économie, l’on retient de l’intervention du ministre des finances lors du Conseil des ministres, vendredi dernier, qu’au 15 juin 2020, les recettes étaient de 2.683,7 milliards de francs congolais tandis que les dépenses se situaient à 3.205,3 milliards de francs congolais, soit un déficit de près de 521,6 milliards de francs congolais, financé par les Bons de trésor, les appuis budgétaires et les avances de la Banque Centrale.

BL

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
23 + 25 =


Ça Pourrait Vous Intéresser