Le PPRD menace de saisir la Cour constitutionnelle contre Félix Tshisekedi

Par

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) et l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), deux partis membres du Front Commun pour le Congo (FCC) et de Cap pour le Changement (CACH), deux plates-formes qui ont formé une coalition pour diriger la RDC jusqu’en 2023, se livrent à une guerre médiatique par le biais des structures des jeunes de leurs formations politiques.

Fils Mukoko, un jeune -Combattant- qui fait parler de lui depuis quelques mois (il avait même été reçu par le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, a tourné une vidéo dans laquelle il attaque violemment Joseph Kabila, ancien Président de la République et Autorité morale du FCC. Pour lui, “le prédécesseur de Félix-Antoine Tshisekedi devrait être mis hors d’état de nuire afin de laisser les mains libres à son successeur”.

Réponse musclée des jeunes du PPRD 

Répondant à Fils Mukoko, Henri Magie, identifié comme membre du Comité de la Ligue des jeunes du PPRD vient, lui aussi, de tourner une vidéo dans laquelle il réplique aux propos du combattant de l’Udps, mais en lançant des flèches vers le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi.

“Fils Mukoko, je te mets en garde pour la dernière fois pour te dire que le Raïs Kabila à qui tu t’attaques est la personne qui a donné le pouvoir à ton chef”, lance Henri Magie, debout sur une tribune, au milieu de plusieurs jeunes, tous habillés en t-shirt rouges et coiffés des bérets rouges. Et de poursuivre : “Nous vous avons donné gratuitement le pouvoir que nous avons arraché au prix du sang”.

Menaces de grand déballage

Visiblement en colère, Henri Magie rappelle que “les Arrêts de la Cour constitutionnelle sont opposables à tous, mais (que) la Haute Cour peut être saisie en cas d’erreurs matérielles”. “Pour preuve, des députés invalidés ont été revalidés, parce que la Cour constitutionnelle avait reconnu qu’il y avait des erreurs matérielles”, a-t-il rappelé, avant de révéler que les jeunes du PPRD avaient soutenu le député Daniel Safu (élu sur la liste de l’opposition) pour l’empêcher d’ouvrir la Boîte de Pandore contre le chef de l’Etat.

Annonçant une marche de protestation des jeunes du PPRD le lundi 22 juillet, qui partira de l’Echangeur de Limete pour déboucher au Palais du Peuple, Henri Magie a lancé un dernier avertissement à Fils Mukoko en ces termes : ” Si tu continues à injurier Joseph Kabila, notre Autorité morale, nous allons saisir la Cour constitutionnelle pour contester le résultat des élections suite à des erreurs matérielles et pour qu’elle tranche qui de Félix-Antoine Tshisekedi, Emmanuel Shadary ou Martin Fayulu a réellement gagné la présidentielle du 30 décembre 2018″.

“Nous avons les preuves de ces erreurs matérielles, et nous sommes prêts à mettre sur la place publique, l’accord signé entre le FCC et CACH pour le transfert du pouvoir”, a conclu Henri Magie.

RKM

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
15 + 6 =


Ça Pourrait Vous Intéresser