Michée Mulumba : « La femme a juste besoin des mêmes chances que l’homme »

Par

La femme a une place de choix dans le cœur de Michée Mulumba, Homme politique Rd. Congolais. Elevé dans une famille monoparentale, l’assistant personnel du 5ème Président de la RDC a été influencé positivement par sa maman. La détermination, mieux, les valeurs transmises par cette dernière, a fait de lui un fervent défenseur des droits de la Femme. Aujourd’hui, il considère la Journée Internationale des droits de la Femme, comme une journée de reconnaissance des valeurs de la Femme. Lisapo est allé à sa rencontre pour qu’il en dise plus.

« Le 8 mars c’est une journée de réparation des torts causés à la femme durant des décennies. Stigmatisations, humiliations, dénigrement, chosification, etc. Des maux qu’une seule journée ne saurait apaiser », affirme-t-il de manière très nette. Et d’ajouter : « La femme congolaise n’a pas besoin d’entamer une course quelques secondes plus tôt que l’homme ou donner deux trois coups avant le gong pour être meilleur que l’homme. Elle a juste besoin des mêmes chances au même titre que l’homme », déclare l’assistant personnel de Félix Tshisekedi.  

D’après Michée Mulumba, le discours qu’a prononcé le Chef de l’Etat sur l’état de la Nation montre clairement des avancées significatives en rapport avec la lutte en faveur des droits de la Femme en RDC. « Le Président de la République a donné des chiffres. Une femme aux Affaires Étrangères, Une femme VPM au Plan, Une femme au Ministère historique chargé des Personnes vivant avec handicap et finalement une femme Présidente de l’Assemblée nationale. Avant les élections de 2018, la Ceni avait fait état d’une quasi égalité du nombre d’enrôlés entre hommes et femmes », raconte-t-il. Pour ce jeune politicien, du point de vue de la scolarité, l’écart n’est plus aussi béant qu’il y a quelques années. « Je crois que ce sont là des exemples clairs d’avancées notables en matière de droits de la femme en Rdc. Et nous pensons en faire davantage »,a ajouté Michée Mulumba.

Abondant avec lui la question de la parité homme-femme, Michée Mulumba considère qu’ « une femme placée dans les mêmes conditions que l’homme peut réaliser les mêmes prouesses que l’homme voire faire mieux ». Ainsi, il convie les les femmes à briser le plafond de verres dans tous les domaines de la vie, à participer à la politique en adhérant aux partis politiques, ou encore à être active au sein de la société civile.  Pour cela, elles auront besoin de cultiver des valeurs telles que le patriotisme, l’intégrité et la loyauté, la souci de la compétence avec comme support la crainte de Dieu.

Don Boss

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
9 ⁄ 3 =


Ça Pourrait Vous Intéresser