Kasavubu, héros national : Rolly Lelo Nzazi salue la décision de Félix Tshisekedi

Par

La classe politique actuelle a accueilli favorablement l’élévation au rang de héros national de l’un des pères fondateur de la nation congolaise, en la personne de Joseph Kasavubu, premier Président du Congo lors de l’indépendance le 30 juin 1960. Rolly Lelo Nzazi, Questeur adjoint du Bureau du Sénat, élu du Kongo central, a laissé entendre que cette élévation ” donne à la date du 30 juin 1960 une place singulière dans la mémoire nationale”.

D’après ce fils Ne-Kongo, la place Kimpwanza et l’YMCA occupent une place particulière dans l’imaginaire populaire qui contribue à la nature même de l’événement et à son interprétation. “L’indépendance et les différents événements qui l’ont précédés ont connut en réalité deux réussites . L’une répond aux objectifs du peuple venu s’affranchir, l’autre à sa postérité”.

Dans son mot à l’occasion de la commémoration du soixantième anniversaire de l’accession du Congo à l’indépendance, le responsable de la Fondation FLR dont le siège se trouve à Matadi, estime que l’événement est une réaction populaire à la situation de crainte provoquée par la présence de troupes autour de la capitale. Et de retracer l’histoire en ces termes : “Le peuple de Kinshasa et de la République démocratique du Gongo forme une milice et des forces d’autodéfense assez conséquente estimées à plus de 40 000 hommes. Et, l’indépendance était à acquérir et ce, à tout prix suivant les résolutions d’Accra de 1958 – indépendance immédiate et intégrale. Alors que le roi belge ne le voulait pas pour tout le congo avec des tentatives de division et de promotion du tribalisme. Cherchant ainsi obtenir de Mbuta Kasa Vubu son accord pour l’indépendance partielle, soit uniquement la grande Province de Léopold Ville (Kongo central, Kinshasa et le grand Bandundu) partie jugée accessible à l’indépendance. Ce vaillant homme refusa cette offre qui paraissait juteux d’autant plus qu’à l’époque les peuples de ce grand pays n’étaient guère brassés. Sa position donna naissance à l’esprit de la cohésion nationale, la souveraineté nationale et la naissance d’un grand pays forts et unis. “.

Il a conclu sa déclaration en remerciant Prophète Simon kimbangu, Patrice Emery Lumumba, Bolikango, Tshombe, Kalonji, Bolya, Tshombe, kanza, mobutu, kamitatu.Bomboko. Grand kale. Mgr Malula, E. Tshisekedi etc.

Don Boss

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
9 × 25 =


Ça Pourrait Vous Intéresser