in ,

Kinshasa : le prix du transport en commun varie selon les humeurs et les heures

Des voix s’élèvent pour dénoncer le prix du transport en commun dans la ville de Kinshasa qui varie selon le temps et les heures.

A l’arrêt Pompage dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, chaque conducteur de taxi-bus fixe le prix de transport selon sa guise.

Une course sur la moto allant de Pompage vers l’école Don Bosco coûte 1.000 francs pendant la journée tandis que le soir le prix revient à 1.500 franc congolais.

Un des conducteurs d’un taxi-bus interrogé justifie la hausse du prix de transport suite aux embouteillages monstrueux qui sévissent depuis un moment à Kinshasa.

” Parfois nous augmentons le prix de transport suite aux embouteillages . On peut faire dans les embouteillages deux ou trois heures et nous perdons le temps ” a-t-il déclaré.

D’autres justifient cette pratique par rapport aux distances, alors que certains parlent de la nécessité de réunir l’argent du versement.

Côté clients, il faut toujours prévoir plus pour ses déplacements pour éviter tout désagrément.

” Des embouteillages ne justifient pas le changement des prix de la course. Les conducteurs nous rendent une vie difficile(…) C’est une question de conscience. Ils n’ont pas la bonne moralité “, s’est indigné un client.

La population Kinoise demande au gouvernement de la République la multiplication des bus public et aussi de la construction des routes secondaires pour décanter cette situation désolante dans la capitale congolaise.

Elie Ngandu

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

RDC : Kinshasa accueille la formation sur les procédures du Fonds Européens de Développement (FED)

Kinshasa : marche de colère des femmes de la société civile contre l’agression rwandaise