in ,

RDC : Kinshasa accueille la formation sur les procédures du Fonds Européens de Développement (FED)

Depuis lundi 20 juin 2022 à Kinshasa, le Programme d’Appui à la Réforme de la Justice (PARJ2) assure une formation de cinq jours sur les procédures du Fonds Européens de Développement (FED) à l’intention de son équipe d’assistance technique, des représentants du ministère de la Justice, du Conseil supérieur de la magistrature et des principaux partenaires impliqués dans la mise en œuvre du PARJ2.

Ces assises qui se tiennent à l’hôtel Sultani, dans la commune de la Gombe poursuivent plusieurs objectifs entre autres, l’amélioration de la compréhension et la connaissance des participants sur le cadre global d’exécution des projets et programme financés par le Fonds européen de développement par les partenaires.

Le besoin est d’outiller les participants dans l’application des procédures contractuelles de passation des marchés ; améliorer le rendement du programme dans ses phases de développement, de mise en œuvre, de suivi et de clôture des actions de son programme.

Selon le service de communication du PARJ2, cette formation vise à améliorer l’exécution des activités du programme par une meilleure gestion et compréhension des procédures FED.

Signalons en outre qu’après la validation du Devis-Programme Pluriannuel (DPP) par le Comité technique, le PARJ2 va finaliser ce document en vue de sa soumission au Comité de pilotage, organe suprême de gouvernance du programme. L’exécution de ce Devis-programme Pluriannuel débutera après sa signature par les parties prenantes (Ministère de la Justice, COFED et DUE).

Il sied de rappeler que L’AT au PARJ2 a dans le cadre de son contrat avec l’UE un certain nombre d’acquisitions à réaliser, des services, des biens et fournitures ou encore la participation dans la mise en œuvre du volet Infrastructures du programme.

Génie Mulobo

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

RDC : pourquoi le gouvernement camouflait l’achat de ses équipements militaires

Kinshasa : le prix du transport en commun varie selon les humeurs et les heures