Année scolaire 2019-2020 : l’enseignement gratuit va coûter 2,6 milliards à la RDC

Par

Il ressort du rapport final de la 2e Table ronde nationale sur l’éducation de base clôturée ce samedi 24 août à Kinshasa que plus de 2. 6 milliards de dollars américains sont à mobiliser pour assurer la gratuité de l’éducation de base en République démocratique du Congo.

Le mercredi 21 août le ministre intérimaire de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, Emery Okundji avait confirmé devant la presse nationale que le gouvernement assurera effectivement la gratuité de l’éducation de base (huit premières années de scolarité) dès cette année scolaire 2019-2020 qui s’ouvre le 2 septembre, y compris la fameuse prise en charge des enseignants.

Mais des parents restent dubitatifs, au regard du coût de cette gratuité qui équivaut à la moitié, voire plus du budget national.

Dans leur rapport final, les participants aux travaux de la 2e Table ronde nationale sur l’éducation de base ont recommandé au gouvernement de trouver d’autres ressources en dehors du budget national pour supporter ce coût. Ils ont proposé notamment l’instauration d’un impôt de “solidarité nationale” et d’une redevance auprès des sociétés minières pour supporter ce coût de la gratuité qui impliquera, insistent-ils, un pléthore d’effectif, la viabilité des infrastructures scolaires, la formation du corps enseignant et l’amélioration de l’enveloppe salariale des enseignants.
La gratuité de l’éducation de base est une obligation constitutionnelle que l’actuel chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi avait promis de faire respecter, dans son discours d’investiture en janvier 2019.

SN

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
13 − 7 =


Ça Pourrait Vous Intéresser