in ,

COVID-19 : Dr Eteni parle d’une immunité collective en RDC

Classée parmi les pays moins lotis en infrastructures sanitaires, la République Démocratique du Congo (RDC) étonne plus d’une personne en réalisant des résultats encourageants en ce qui concerne la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Depuis un mois, la RDC ne dépasse plus 50 cas positifs par jour. A la date du 23 août 2020, par exemple, la RDC a enregistré 12 cas positifs dont 9 à Kinshasa et 3 au Nord-Kivu. Et ces résultats sont obtenus dans un pays où sept personnes sur dix ne respectent pas les consignes portant sur le respect des gestes barrières.

Fruits du travail abattu

Qu’est-ce qui peut expliquer ce bon comportement de la RDC ? Pour le ministre de la Santé, Eteni Longondo, la République Démocratique du Congo récolte les fruits du travail abattu par son ministère et l’équipe de riposte dirigée pr Dr Jean-Jacques Muyembe.

Cependant, le ministre de la Santé estime que la RDC peut bénéficier de l’immunité collective. “Ce sont des suppositions parce que j’affirme doit être confirmé par une étude menée par des spécialistes en la matière“, a-t-il indiqué.

D’autres spécialistes avancent l’argument selon lequel la RDC peut être un espace où le virus ne trouve pas des conditions favorables pour survivre longtemps. En attendant que les scientifiques éclairent lopinion sur les performances réalisées par la RDC, le ministre Eteni Longondo appelle les Congolais au respect des gestes barrières.

RKM

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Durant un mois, le CERJI sensibilise en ligne sur l’accès à l’information publique

Procès 100 jours : Vital Kamerhe doit modifier sa ligne de défense