Kinshasa : forte mobilisation policière pour dissuader les manifestants pro et anti Malonda (8h30)

Par


Malgré le refus de l’autorité urbaine à prendre acte des différentes marches anti et pro Ronsard Malonda, les partis politiques impliqués dans ces manifestations persistent et maintiennent leurs manifestations.

Les mobilisations ont déjà commencé dans différents quartiers de Kinshasa notamment dans ceux de la Tshangu et Limete. Ce, en dépit des mesures gouvernementales interdisant tout rassemblement de plus de 20 personnes dans le cadre de l’état d’urgence. Ce qui revient à dire qu’aucune marche n’est autorisée à travers la ville et le territoire nationale durant toute la période allant du 6 au 20 juillet. La police, l’armée et les services de Renseignement sont donc mis sur le coup pour veiller au respect de ces dispositions.

Ainsi depuis très tôt matin de ce jeudi, plusieurs policiers ont été déployés à travers Kinshasa notamment à Tshangu précisément à la place Pascal, Mont Amba à la place de l’Echangeur et aux alentours du siège de l’udps, devant le palais du Peuple à Lingwala, à la place Victoire et à Kitambo Magasin, aux Rond-Point des Huileries, Ngaba et Super Lemba. Et cela, pour dissuader les manifestants que rien ne semble visiblement arrêter jusque-là,

Ce qui est certain, cette journée du 9 juillet 2020 s’annonce très mouvementée car les manifestants se rassemblent malgré l’interdiction. On peut le constater via les vidéos et images qui circulent sur les réseaux sociaux. Des marcheurs en train de se diriger vers les différents points de rassemblement convenus avec leurs responsables politiques.

Bahatiquement

Commenter

Your email address will not be published.

Résoudre : *
21 ⁄ 3 =


Ça Pourrait Vous Intéresser