in

Kinshasa : L’hôtel de ville accorde l’ultimatum de 20 jours aux conducteurs de taxis-motos pour obtenir les plaques d’immatriculation

Le gouverneur Gentiny Ngobila a, dans une réunion tenue jeudi 21 juillet 2022, à l’Hôtel de ville de Kinshasa, avec les associations et responsables des motocyclistes, donné aux conducteurs de taxis-motos un ultimatum de 20 jours pour acheter les plaques d’immatriculation en vue de faciliter leur identification, mais aussi d’acquérir des casques pour eux et leurs clients.

Le chef de l’exécutif urbain de la capitale congolaise déplore le comportement de certains conducteurs de taxis-motos sur la voie publique. En tant que numéro un de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila souligne que ces nouvelles mesures qu’il vient de prendre visent à sécuriser la population de sa juridiction.

” Le chef de l’exécutif provincial de Kinshasa a voulu mettre les choses en ordre en sensibilisant les Wewa de la capitale sur leur comportement et un changement total, en vue de prévenir des accidents comme celui qui s’est produit, la semaine passée, devant Aqua Splash sur l’avenue de Poids lourds. (…) Nous devons sécuriser la population et non devenir une menace “, a déclaré le gouverneur Ngobila qui a annoncé un contrôle régulier à partir du 10 août de cette année.

Il sied de rappeler que les conducteurs de taxis-motos de la capitale font sujet de plusieurs critiques suite à leur comportement qui ne semble pas être bonne selon plusieurs personnalités de Kinshasa. Dimanche dernier, ils incendié une jeep qui est entré en collision avec un motard au niveau d’Aqua Splash sur l’avenue de Poids lourds. Cet acte acte a été commis par ces wewas (appellation des conducteurs de taxis-motos à Kinshasa nlr) suite au décès de leur collègue lors de l’accident.

Elie Ngandu

What do you think?

Edité par

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

RDC : la cour de cassation sollicite à l’Assemblée nationale la levée des immunités parlementaires de Jean-Marc Kabund

RDC/procès Bukangalonzo : Incapable de juger Matata Ponyo, la cour de cassation renvoie le dossier à la cour constitutionnelle